L'édito

Qu’est qu’un sneakers addict ? entre délires, fantasmes et réalité

Par Sneakers-actus , le 10 décembre 2010 - 2 minutes de lecture

Difficile de répondre à cette question.  Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est très facile de tomber dans la caricature. Chacun vit sa passion pour la sneaker différemment. Pour cet édito,   je me suis amusé à faire plusieurs portraits de sneakers addict en tenant compte de mon expérience et de mes rencontres….  Je pense que chacun peut se reconnaître dans au moins l’un des points.  Bonne lecture.

Qu’est ce qu’un sneakers addict ?

1- Un grand frustré qui n’avait pas les moyens de de s’acheter des baskets durant sa jeunesse. Maintenant, il rattrape le temps perdu. Pire encore, ses parents ne voulaient pas lui acheter de la marque. Il allait à l’école avec des Atémi ou des imitations Adidas (les fameuses “deux bandes”). Il s’est fait chambrer comme pas possible. Il s’est juré de ne plus jamais revivre cette situation.

2- Un gamin qui refuse de grandir. Victime du syndrome de Peter Pan, il accumule les baskets comme un gamin avec des jouets.

3- Un vrai frimeur, un excentrique.  Quand il marche avec sa paire de Air Max 90 Amsterdam, il se la raconte. Les lacets sont même assortis à la couleur de l’écharpe.  Il recherche tellement l’exclusivité qu’il est dégoûté quand il voit quelqu’un marcher avec la même paire que lui. Il ne faut surtout pas marcher sur ses baskets….

4-Un nihiliste , un nihiliste de la basket. Il ne pense qu’à ça. Il accumule des montagnes de sneakers sans se soucier d’autres choses. Le sneakers addict peut avoir les poches vides, manger que des chips ou une barre de Mars à midi, mais il aura toujours sa paire de baskets.

5- Un acheteur compulsif, un épicurien.  Quand son téléphone sonne,  il panique. C’est probablement le banquier.  Il ne peut pas se s’empêcher d’acheter une jolie paire de baskets.

6- Un éternel incompris. Les membres de son entourage ne comprennent pas sa passion pour les sneakers.

7- Un gros malin. Il redouble de créativité pour cacher à sa femmes, sa mère la nouvelle paire qu’il vient d’acheter. Le sneakers addict redoute le fameux “encore une nouvelle paire !!!”.

8- Un âne (d’où mon expression sneakers âne-dict). Il ne réfléchit pas. Il réagit comme un mouton quand une paire sort en magasin. Comme on dit dans le jargon, c’est un bon client.

Commentaires

Le 11 décembre 2010 à 22 h 44 min, Gs a dit :


Un frustré le sneaker addict n'aura jamais toutes les paires qu'il veut...


Le 13 décembre 2010 à 9 h 50 min, admin a dit :


C'est pourquoi mon blogzine est intéressant... mdr
A+


Le 12 décembre 2010 à 18 h 47 min, cekam23 a dit :


#1 également un grand frustré


Le 13 décembre 2010 à 9 h 49 min, admin a dit :


Salut Cekam
Apparemment, parmi les commentaires, c'est la 1 qui revient le plus souvent.... Comme je le disais plus haut, je pense être pensé par tous ces points...
A+


Le 12 décembre 2010 à 22 h 10 min, william a dit :


1, 2, 3, 6 et 7 pour moi !! mdr


Le 13 décembre 2010 à 9 h 47 min, admin a dit :


Pour être honnête, je suis passé par au moins chacun des ponts cités mdr


Le 11 juillet 2012 à 17 h 07 min, Sylvain a dit :


Perso pour moi le n°1 ça serait impossible vu que mon père est lui même sneaker-addict et que ma première paire quand je suis venu au monde fût la air Jordan 9 , pour moi je serais les n°6,4 (pour certaines paires vraiment rares et exclusives) . Très bon article j'ai adoré , merci toi !


Le 14 juillet 2012 à 18 h 42 min, The boss a dit :


merci !


Le 3 mars 2013 à 21 h 04 min, Bonrock1814 a dit :


Pour moi il manque une catégorie, dans la quelle je me mettrais, celui qui n'a pas les moyen d acheter plusieurs pairs par mois car il est étudiant. Mais qui recherche a acheter des pairs original ou qui lui plaise tous simplement. Mais contrairement à un type qui fais de la resell je les achete pour les porter et j aime mes pairs et je suis l actu de la sneakers comme eux.