Air Max 1

La Nike Air Max 1 est-elle entrain de vivre un nouvelle âge d’or ?

Par Sneakers-actus , le 27 mars 2019 — air max day - 3 minutes de lecture
age-d-or-air-max-1-couv

Une nouvelle Golden Era pour la Air Max 1 ? N’interrogez surtout pas un fou du modèle de 1987 à ce sujet. A ses yeux, seule la période qui a débuté en 2003 pour prendre fin 4/5 ans plus tard, mérite une telle appellation. A croire qu’il n’y a rien eu avant et qu’il ne pourra plus rien y avoir après… L’âge d’or de la Air Max 1 est-elle un fantasme ou une réalité ? Un fans peut avoir une fâcheuse tendance à idéaliser les choses mais de solides arguments existent. Cette période fut une réelle parenthèse enchantée dans l’histoire de la AM1. Des collectors se sont enchaînés les uns après les autres. Niveau collaborations, on a atteint des sommets avec toutes les Atmos Tokyo, Parra ou encore la Urawa Dragons. Les general release et les autres éditions spéciales ne sont pas en reste (Sport Red, OG Mesh ‘USA’, Crepe Hemp, Chili, Pimento, Forest Green…). Vous l’aurez compris, des colorways ont la patate. A noter que le shape et les matériaux sont à la hauteur. Toutes les bonnes choses ont une fin. L’âge d’or arriva à son terme à la fin des années 2000 lorsque Nike introduisit des Air Max 1 avec une forme douteuse. A peu près 10 ans plus tard, la marque de l’Oregon décida de reprendre les choses en main. A l’occasion du Air Max Day 2017, elle sortit la Air Max 1 OG Remaster. Pour sa conception, la Urawa qui demeure une des Air Max 1 les plus iconiques de l’âge d’or, fut pris comme référence. Un coup de maître. En termes de storytelling, Nike n’a pas de rival. Au delà même de la qualité intrinsèque de la paire, le discours jouant sur la nostalgie fit mouche. “Un retour au source” qui en passant permet d’entretenir le mythe de la Air Max 1.
Juger une époque qu’on est entrain de vivre s’avère être un exercice fort complexe. La principale difficulté réside dans la prise de recul. Dire qu’un amoureux de la Air Max 1 vit actuellement une belle époque ne paraît pas exagéré. Plusieurs faits objectifs le démontrent :

La liste n’est pas exhaustive mais prouve qu’un passionné a largement de quoi être satisfait. On ne pourra pas empêcher un AM1 addict de verser dans le “c’était mieux avant.” Et comment lui en vouloir ? Par essence, un sneakerhead est un grand nostalgique. Les Air Max 1 Golden Era agissent comme une madeleine de Proust. Alors, vivons nous un nouvel âge d’or ? Des signaux prouvent que nous en prenons la voie. Mais attention, le précédent constitue une forme d’apogée. Le marché de la sneaker d’aujourd’hui et celui du début des années 2000 sont différents. Une production selon les standards d’il y a 20 ans semble irréalisable. Sauf pour les éditions spéciales qui compte tenu d’un volume plus bas peuvent bénéficier d’une qualité supérieure.  Le chapitre de la Golden Era est refermé. Un autre est en cours d’écriture. Les premières pages ne donnent-elles pas envie de connaître la suite ?

Photo de la couverture : @jeremyy_ctr

age-d-or-air-max-1

Commentaires

Le 28 mars 2019 à 12 h 34 min, NIKOW a dit :


Super Article ! Force a toi !


Le 28 mars 2019 à 16 h 00 min, Sneakers-actus a dit :


Merci !


Le 2 avril 2019 à 14 h 39 min, Mehdi a dit :


Excellent article, tes éditos sont toujours pertinents et passionants !!


Le 2 avril 2019 à 15 h 26 min, Sneakers-actus a dit :


Merci :)


Le 4 avril 2019 à 14 h 51 min, Fred a dit :


Très sympa tes différents éditos, c'est clair. Ça change d'autre site qui ne font pas ce genre de chose. Et ton gros plus reste la possibilité de commenter tes articles, ce qui n'est pas/plus le cas ailleurs....


Le 6 avril 2019 à 21 h 56 min, seb a dit :


je comprends pas qu ils ne reeditent pas la viotech
cette paire est la plus belle des max 1 ...le combo marche tellement bien ,mais par contre avec un cuir de meilleure qualité


Le 7 avril 2019 à 15 h 05 min, Steph a dit :


Si c'est pour nous pondre la même merde que la Atmos Safari non merci.