Air Jordan 4

Origines et histoire des Air Jordan 4 Bred : 35 ans de succès

Par Sneakers-actus , le 12 février 2024 - 7 minutes de lecture
Origines et histoire des Air Jordan 4 Bred

La Air Jordan 4 Bred alias Black Cement est une sneaker iconique qui continue de marquer les esprits depuis sa sortie en 1989. Rouge et noire, cette paire de chaussures a su traverser les époques tout en restant au sommet des tendances. À l’occasion de ses 35 ans, découvrez l’origine et l’évolution de ce modèle emblématique du monde de la basket.

La genèse des Air Jordan 4 Bred

À l’époque de leur création, les sneakers Air Jordan étaient avant tout destinées aux joueurs de basketball. Elles doivent leur nom au célèbre basketteur américain Michael Jordan qui, dès le milieu des années 80, était considéré comme un véritable phénomène dans l’univers du sport.

A la fin des eighties, Tinker Hatfield, designer chez Nike et successeur de Peter Moore, prend les commandes de la conception des Air Jordan IV. Son objectif était, entre autres, de concevoir un modèle répondant encore mieux aux exigences du mythique numéro 23 des Chicago Bulls. Il doit l’aider à améliorer ses performances sur les parquets NBA. Sans le savoir, il se prépare à créer une paire qui va autant satisfaire les athlètes professionnels que les amateurs de mode streetwear. C’est ainsi que l’architecte de formation imagine la friandise vestimentaire baptisée Air Jordan 4. Ce dernier est porté par le succès des Air Jordan 3. Les observateurs ne soulignent pas assez à quel point les 2 sneakers sont similaires. Tinker a repris les éléments clés de la AJ3 : la forme rectangulaire, la coupe mi-montante et le logo Nike Air. Bref, la Air Jordan 4 est une Air Jordan 3 améliorée. La cage en plastique (l’espèce de filet), les œillets flottants ainsi que le logo Flight (qu’elle partage avec les Nike Air Flight 89), contribuent à façonner son identité. Celle-ci se décline en 4 coloris originaux (110 dollars à l’époque !) :

  • Bred;
  • Fire Red;
  • White Cement;
  • Military Blue;

Ces Air Jordan 4 OG jouissent d’une immense cote chez les collectionneurs. La Bred a un truc en plus, quelque chose qu’on ne parvient pas toujours à expliquer, qui la distingue de ses congénères.

Le design mythique de la Air Jordan 4 Bred

Lorsque que l’on parle de la Air Jordan 4 Bred, on pense immédiatement à son design emblématique qui se caractérise par des couleurs contrastantes. En effet, l’association du rouge vif (Bred est un mot valise formé à partir de Black et de Red) et du noir constitue une combinaison accrocheuse qui ne passe pas inaperçue. Tinker Hatfield opte pour du nubuck, un pari dans la mesure où la plupart des baskets sont en cuir. Le choix se révèle gagnant puisqu’il rend la AJ4 Bred alors unique en son genre. Ce matériau haut de gamme offre une sensation de luxe et un style inimitable. A la différence de la Air Jordan 1 High Banned, notre Air Jordan 4 noire et rouge intègre du gris. Sans cette nuance, l’esthétique serait déséquilibrée. On ne m’ôtera pas de l’idée que Tinker a voulu établir une connexion avec la Air Jordan 4 White Cement Grey. Les petites taches noires sont absentes. Peut-être qu’un jour une édition spéciale en possédera.

La Air Jordan 4 Bred sur le terrain de basketball : The Shot !

Le succès de la Air Jordan 4 Bred peut être attribué en partie à Michael Jordan lui-même, puisqu’il a porté ce modèle lors de nombreux matchs durant la saison NBA 1988-1989. Parmi eux, on retrouve la série mythique contre les Cleveland Cavaliers au Richfield Coliseum, où MJ inscrit un panier décisif à la dernière seconde : un moment inoubliable pour les fans de basket. La Air Jordan 4 en daim noir est indissociable de “The Shot“, ce tir gagnant (buzzer beater) effectué pendant les playoffs. Cet exploit a contribué à écrire la légende de Michael Jordan. Le lien avec le hangtime renforce le prestige des Air Jordan 4 Retro Bred.

L’influence culturelle des Air Jordan 4 Bred

Au-delà du succès sur les terrains de basketball, les Air Jordan 4 Bred ont également influencé la culture populaire et le milieu de la mode. Véritable objet de convoitise pour les amateurs de streetwear et de sneakers en particulier, cette paire a su marquer les esprits grâce à son design iconique.

La Air Jordan 4 Bred dans le monde de la musique

De nombreux artistes issus du milieu hip-hop n’ont pas hésité à adopter la Air Jordan IV et à participer ainsi à sa popularisation auprès du grand public. Parmi eux, on peut citer Jay-Z, Kanye West, mais aussi le rappeur canadien Drake qui est aujourd’hui l’un des ambassadeurs de la marque au Jumpman, filiale de Nike. Son influence dans le monde de la musique et sa notoriété font que chacune de ses apparitions avec aux pieds une paire d’Air Jordan 4 Bred devient un véritable événement médiatique, offrant ainsi à ces sneakers une visibilité internationale.

Les différentes versions des Air Jordan 4 Bred

La Air Jordan 4 Bred compte 4 rééditions : 1999, 2008, 2012 et 2019. Et la Reimagined Bred dans tout ça ? Etant une variante qui réinterprète le classique (le cuir noir se substitue au daim), il serait injuste de considérer comme une pure rétro. Les collectionneurs sont unanimes. La meilleure réplique reste celle de 1999 bien qu’elle ne soit pas parfaite. Celle de 2008 (Countdown Pack) marque une nouvelle ère. Exit le Nike Air, place au Jumpman. L’édition de 2012 est la pire de toute. Le suède et son shape de banane ont brisé le coeur des Jumpman addict. JB se rattrapera 7 ans plus tard. La Bred commercialisée en 2019 constitue un retour au source. Les sneakerheads apprécient le modèle remasterisé malgré quelques imperfections (le Nike Air décentré).

L’influence de la Air Jordan 4 Bred

Nous l’avons vu plus haut. Grâce à sa tige en daim, la Air Jordan 4 Black Cement est parvenue a cassé les codes. La marque au Jumpman a bien pris note de sa popularité. Sans elle, bon nombre de collectors n’auraient jamais vu le jour. Elle est à l’origine d’une lignée “royale”. La sortie d’une nouvelle Air Jordan 4 en suède représente toujours un évènement que les adeptes du Jumpman ne manquent sous aucun prétexte. Sa postérité ne contient que des hits : Cavs, Green Glow, Thunder, Lightning, Red Thunder, Cool Grey, Kaws…. Et c’est loin d’être fini.

La popularité toujours au rendez-vous

Au fil des ans, la réputation de la Air Jordan 4 Bred n’a cessé de croître, si bien qu’elle est souvent perçue comme une valeur sûre pour ceux qui désirent investir dans une paire de sneakers légendaire. Sa notoriété lui permet même de générer un engouement croissant à chaque nouvelle sortie, signe que cette sneaker intemporelle plaît toujours autant aux fans de basketball, de streetwear et de mode en général. En somme, malgré ses 35 ans, la Air Jordan 4 Bred ne semble pas être près de s’essouffler. Son influence culturelle et sportive perdure, faisant d’elle un modèle incontournable et une pièce maîtresse dans le dressing de tout amateur de baskets.

Air Jordan 4 Bred de 1989 à 2019
Air Jordan 4 Bred de 1989 à 2019 @scollard23
Toutes les Air Jordan 4 Bred @scollard23
Toutes les Air Jordan 4 Bred de 1999 à 2019 @scollard23
Air Jordan 4 Bred de 2012 2019 et 2024
Air Jordan 4 Bred de 2012 2019 et 2024 @iamtmcii

Source : @scollard23

Photo de la couverture : @hotspot472

Commentaires

Le 13 février 2024 à 13 h 51 min, MJ78 a dit :


Merci de ce dossier très intéressant (comme toujours).

Modèle emblématique, pour moi c'est l'image du "shot" de MJ du 7 mai 1989.

ce fut également le premier modèle que je me suis acheté avec une de mes premières paie (la white Cement rétro de 1999 au Footlocker des halles).


Le 13 février 2024 à 16 h 41 min, Julien a dit :


Excellent dossier, merci pour cette rétrospective très intéressante!

Quel dommage qu'on ne puisse pas espérer une retro en durabuck comme à l'époque...