La Nike Air Max 1 : 10 choses que peu de gens savent à son sujet

La Nike Air Max 1 : 10 choses que peu de gens savent à son sujet

1. Avant le lancement de la Air Max 1 à la fin des années 80, Nike est mal en point. Rob Strasser, un des dirigeants de Nike, somme Tinker Hatfield tout jeune designer de faire quelque chose pour sauver la société.

tinker-hatfield-air max 1

via Complex

2. La première Air Max 1 se veut à la fois moderne et futuriste. Une fois le développement débuté, elle est abandonnée pour des raisons pratiques au profit du modèle que nous connaissons tous. L’idée directrice inspirée par l’architecture du Centre Pompidou demeure inchangée : rendre visible le coussin d’air.

air max 1 pompidou

3. Des membres du service marketing de Nike sont hostiles au développement de la Air Max 1. Ils doutent très sérieusement de son succès commercial. La raison ? Le coussin d’air visible que les gens risquent de crever. Les marketeurs craignent des retours massifs.

4. Tinker Hatfield qui fait face à de fortes résistance en interne doit son maintien à l’appui Peter Moore, le créateur de la Air Jordan 1.

5. Pourquoi le revêtement de la Air Max 1 OG ‘Red’ est-il rouge ? C’est pour attirer l’attention sur la paire et surtout le trou dans la semelle intermédiaire laissant entrevoir le coussin d’air.

6. Il existe 2 versions de la Air Max 1 OG : une produite en 1986, l’autre en 1987. La fenêtre de la première est plus large, ce qui entraîne une crevaison du coussin d’air. Pour rectifier le défaut, sa taille ainsi que celle de la fenêtre sont réduites pour l’édition de 1987. La semelle intermédiaire change de silhouette par la même occasion.

Nike Air Max 1 OG Red 1986

via airkeung88

7. C’est Frank Rudy, un ingénieur aérospatial, qui au milieu des années 70 développe la technologie Nike Air. La Tailwind (1978) est la première Nike à incorporer un coussin d’air. La Air Max 1 en possède un uniquement au niveau du talon. Il ne cessera d’évoluer au fur et à mesure que la franchise Air Max (Air Max 93, 96, 97…) s’étend.

Frank Rudy Nike Air

via Kenlu

8. Le spot publicitaire de 1987 de la Air Max 1 utilise Revolution des Beatles, ce qui vaut à Nike de se faire attaquer en justice par Apple Records. Si Yoko Ono, la veuve de John Lennon, ne voit aucun inconvénient. Paul McCartney est farouchement à son utilisation. Il craint que cela crée un précédent et que les chansons des Beatles soient utilisées pour promouvoir tout et n’importe quoi.

9. L’effet de la Air Max 1 est double. Elle dope les ventes de Nike et produit aussi un véritable changement de mentalité au sein de la firme de l’Oregon. C’est grâce à la running à la bulle d’air si les designers ont plus de liberté et peuvent prendre plus de risques en explorant de nouvelles idées.

10. La Air Max 1 OG appartient au ‘Air Pack’ qui inclut les modèles suivants : Air Safari, Air Revolution, Air Trainer et Air Sock.

Nike Air Pack publicité

2 commentaires… add one
  • Fred Mar 24, 2017, 8:37

    Intéressant, je ne savais pas que le rétrécissement de la fenêtre était du à des crevaisons intempestives.

    • The boss Mar 24, 2017, 11:09

      Oui, c’est David Forland qui bosse depuis 1985 au service chargé de développer les technologies d’amorti qui a donné l’explication.

Leave a Comment