L'édito

L’édito – A quand un marché unique de la sneaker en Europe ?

Par Sneakers-actus , le 17 décembre 2010 - 3 minutes de lecture

Beaucoup de journalistes  critiquent le niveau du championnat français de football. Le jeu qui est pratiqué est globalement assez affligeant.  La France est loin derrière l’Espagne, l’Italie et  l’Angleterre.  Mis à part le fait que je kiffe le foot, quel est le rapport ?  La France n’est pas uniquement à la ramasse  dans le foot mais également dans le domaine de la sneaker. J’avais eu l’occasion d’aborder en partie ce sujet dans l’édito, “Quel avenir pour les boutiques françaises ? “.  Le constat est assez alarmant. La France est loin derrière les USA, le Japon, l’Angleterre (l’Allemagne et les Pays-Bas ? ). Certains diront que ces marchés sont beaucoup plus vastes. Je vous l’accorde. L’engouement pour les sneakers y est plus fort. Avec un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros en 2008, la France est le premier marché européen en matière de sneakers.  Paradoxalement, l’offre est pauvre, il y a peu d’exclusivités et de collaborations. Pour ses 10 ans, Size? a enchaîné pas moins de 21 collaborations (rien que pour les baskets) avec les marques (Nike Blazer, Nike Air 180, Adidas Birmingham, Dublin, Manchester….).  A elle seule,  Size? a eu en une année plus de collaborations que l’ensemble des boutiques de sneakers françaises en 2 ou 3 ans !  C’est tout simplement du jamais vu.  Pour son anniversaire, Patta a sorti pas moins de quatre modèles Air Max 1 (87) dont deux vendus en exclusivité aux Pays Bas. Mise à par la New Balance 1500 x Colette x Lamjc a-t-on eu droit à une collaboration digne de ce nom en 2010 ? non.

Ma première question est donc, que font les boutiques françaises ?

Si je regarde les autres marchés, l’offre française est mollassonne. Il existe très peu de jeunes marques  françaises dynamiques. Au Japon, il y a Visvim, Bape, Rythm, Terrem, Mad Foot etc… Aux Etats Unis, vous avez Supra, Huf, Gourmet etc…. Pouvez me donner le nom d’une jeune marque française mise à part Faguo et Feiyue ? On est pas un peu léger, non ?

On a déjà un élément de réponse.  Les grosses marques comme Adidas, Reebok et Nike, se reposent sur leur laurier (en France) parce qu’il n’y a personne pour les titiller.

Une deuxième question me vient à l’esprit : Avons nous en France des artistes (comme Michael Lau, Kaws, Stash) et des designers (ex : Ronnie Fieg, Kazuki, Nigo) avec une dimension internationale ?  Non. Je parlais plus haut de football. Comment voulez-vous jouer dans la cour des grands, avec un effectif de D2 voire de Nationale ?  La France souffre d’un manque de crédibilité. C’est bien pourquoi les marques ont si peu de considération pour notre marché.

Une petite idée me vient à l’esprit. Pourquoi les marques ne considèrent- t-elles pas l’Europe comme un marché unique ?  Pour certains, cette idée est une belle utopie. Oui mais on a bien une monnaie unique, des organismes européens etc…. Certains diront  “les goûts et les couleurs ne sont pas les mêmes partout”.  Je pense que tout le monde y trouvera son compte .  La demande existe. Pourquoi des gens font des hook up ? Pourquoi des gars vont faire des camp out aux Pays Bas ?  Bref, les marques gagneraient beaucoup à considérer l’Europe comme un marché. Voilà, je vous laisse.  A la semaine prochaine pour aun nouvel édito.