L'édito

L’édito : Kanye West proche du Jumpman ? Michael Jordan l’attend pour le scotcher !

Par Sneakers-actus , le 26 janvier 2022 - 2 minutes de lecture

Il en faut peu pour que la planète sneakers s’embrase. Marcus Jordan a mis le feu aux poudres. Il souhaite organiser une rencontre entre son père, Kanye West et DJ Khaled. Ye lui a répondu en publiant la photo d’un Jumpman accompagné de l’émoticône “👀”. Certains y ont vu l’annonce d’une prochaine collaboration. A ce stade, un tel projet paraît improbable. Rappelons que l’ex-mari de Kim Kardashian touche une juteuse commission sur la gamme Adidas Yeezy. Jusqu’à preuve du contraire, plusieurs coloris vont sortir en 2022. Dans l’immédiat, on le voit mal cesser ce business lucratif pour rejoindre Michael Jordan. Est-ce un moyen de faire pression sur Adidas pour obtenir un meilleur contrat ? Cette possibilité existe.
D’un autre côté, le partenariat avec la marque aux 3 bandes n’est pas appelé à durer éternellement. A un moment, la Adidas YZY va bien finir par s’essouffler. La longévité de la ligne est déjà assez exceptionnelle. Kanye West sait que lorsque ce jour arrivera, Kasper Rorsted passera à autre chose. Mieux vaut anticiper l’avenir. Jerry Lorenzo qui lancera prochainement la ligne Adidas x Fear of Gear, a les épaules pour être son prochain champion. Mark Parker avec qui il s’est brouillé n’est plus au commande. Son départ ouvre la porte à un réchauffement. Des signes montrent une volonté d’enterrer la hache de guerre. L’artiste américain a même été pris en photos avec des Nike. Yeezus a encore en mémoire la Air Jordan 6 Retro Donda offerte après le décès de sa mère. Et puis, la disparition tragique de Virgil Abloh laisse un immense vide. Un homme pourrait faire capoter ce très hypothétique retour : Michael Jordan himself. On ne défie pas impunément l’un des plus grands sportifs de l’histoire. Ye risque de l’apprendre à ses dépens. Le couplet dans le titre Facts où il affirme avoir “sauté au-dessus du Jumpman” est resté en travers de la gorge de His Airness. Malgré ses excuses, l’ancien numéro 23 des Chicago Bulls pourrait ne jamais lui pardonner ce crime lèse majesté. Les perspectives d’un business lucratif n’y changeront rien. En matière d’ego, le rappeur préféré de Fat Joe a trouvé son maître.

Photo de la couverture : @cole