Dossiers

La Nike Air Foamposite : retour sur un modèle révolutionnaire

Par Sneakers-actus , le 24 janvier 2017 - 6 minutes de lecture


Des émeutes, des agressions… La Nike Air Foamposite se retrouve souvent dans la rubrique faits divers. Elle est à l’origine de comportements qui dépassent l’entendement. En France, la basket rencontre un succès mitigé. C’est un phénomène typiquement américain. Pourtant, rien ne la prédestinait à un tel succès….

Un design révolutionnaire ?

Mais où Eric Avar, son designer, est-il parti chercher son inspiration pour concevoir cet ovni ? D’un coléoptère ! Je parie que cela ne vous a jamais effleuré l’esprit.
Quand l’idée originelle de la Air Foamposite a été présentée, personne ne pensait que la paire était réalisable. Pour les designers de Nike et les fabricants asiatiques, cette paire relevait de l’utopie. Jamais une sneaker avec de telles formes ondulées n’avait été produite.
Malgré toutes les réserves, comment Nike a t-il réussi à la sortir ? La firme de l’Oregon a approché plusieurs sociétés mais aucune ne possédait la bonne formule. Daewoo a été la première à pouvoir fournir un moule permettant de produire la basket. A quel prix ? 750000 dollars selon certains source, ce qui explique le prix élevé de la paire pour l’époque (180 dollars). La légende veut que le moule ait été détruit pour empêcher un concurrent de s’en emparer.
Le procédé de fabrication était complexe. D’ailleurs, elle a bouleversé les méthodes de production de l’époque. Le matériau de la Foamposite est créé à une température qui oscille entre 130 et 175 degrés. Afin d’obtenir la partie supérieure de la paire, le liquide est ensuite versé dans le moule….
La semelle intermédiaire doit être 5 fois plus résistante que celle d’une basket normale. Pourquoi ? Pour assurer l’adhérence avec la partie supérieure moulée.

croquis de la Nike Air Foamposite d'eric avar

moule de la Nike Air Foamposite

Un départ poussif…

Comme cela fut le cas pour des modèles qui devinrent des classiques, la Nike Air Foamposite ne s’est pas bien vendue lors de sa commercialisation en 1997. Son prix important était un véritable frein. Dès le départ, son design a divisé les fans en 2 camps. Certains l’adoraient tandis que les autres le détestaient.
Nike s’y est pas très bien pris pour promouvoir son nouveau modèle. Les gens ne voyaient pas le bénéfice de la nouvelle technologie.
La marque au Swoosh n’était pas au bout de ses peines. La NBA jugea la paire contre-réglementaire. Son coloris n’était pas suffisamment assorti au maillot de les Orlando Magic, l’équipe de Penny Hardaway. Cela ne vous rappelle t-il pas l’histoire de la Air Jordan 1 ?

Penny-FoamOne

Un coup de pouce marketing pour booster la paire….

Comment une paire qui n’avait pas marché au départ, est-elle devenue aujourd’hui un véritable phénomène de société ?
Il faudrait demander à Doc de nous prêter une DeLorean pour retourner dans le passé et expliquer aux gens que la Foamposite provoque des émeutes… Personne ne nous croirait. Plaisanterie à part, la Foamposite était tout simplement trop en avance sur son temps. Le consommateur de la fin des année 90 n’est pas celui de 2013. Un temps de “digestion” a été nécessaire pour que les gens adoptent ce modèle aux courbes si particulières.
Nike n’a pas fait évoluer le design de la Air Foamposite pour la relancer. Le “sneaker game” a bien changé. La verrou du prix a sauté. Aujourd’hui, 220 dollars pour une paire de sneakers, ce n’est pas si cher quand on voit les tarifs sur ebay.

La hype Foamposite a débuté 2010. Sa popularité n’a cessé de grimper depuis la sortie de la Eggplant (aubergine) en 2009. Sa tige reluisante met en valeur son allure singulière. Les gens ont commencé à se dire : “elle n’est pas si laide que ça la Nike Air Foamposite”. La paire s’est bien vendue. Sur ebay, elle partait pour 400 dollars soit le double du prix en boutique. La demande fut bien plus supérieure à l’offre. Nike a utilisé l’arme de la série limitée pour lui donner encore plus de valeur. Certains ne comprendront pas. Il faut replacer la paire dans son contexte. Le marché américain demeure beaucoup plus important que celui de la France. Il peut davantage “absorber” des sneakers comme la Foamposite.
Les goûts, la mentalité y sont différents. Les modèles de type “basketball” marchent beaucoup mieux outre-Atlantique. Même s’il existe des fans à la recherche de sneakers innovantes, un certain conservatisme caractérise une partie du public français….

foamposite-eggplant-purple-01

La Eggplant a attiré l’attention sur le modèle. Maintenant, elle est devenue une paire qui compte dans le sneaker game. La sortie de la Copper marqua un tournant dans son histoire. Pour la première fois, des fans ont campé pour une Foamposite. Les fans ont particulièrement été séduits par son coloris marron métallique. Le fait que des gens dorment devant les boutiques renforça l’hystérie collective autour de la Foamposite.

copper-foamposite

La frénésie a atteint son point culminant avec la sortie de la Galaxy (2012). Son imprimé cosmos a envoyé de nombreux sneakers addict dans les étoiles. Sa coté dépasse les 1000 dollars. La paire a provoqué des comportements complètement irrationnels. Une personne a cherché à échanger sa voiture contre une Nike Air Foamposite Galaxy !

galaxy-foamposite-trade-for-car-2

Quand les stars s’en mêlent…

La Nike Air Foamposite a été adoubée par les stars toujours friandes de nouveautés ou autres excentricités : Wale, Spike Lee, 50 Cent, Fat Joe, Stalley… De la publicité gratuite pour Nike. A cela s’ajoute Internet. Il était à ses balbutiements au moment de l’arrivée du modèle sur le marché. A présent, avec les blogs, les réseaux sociaux, l’ensemble des ingrédients sont réunis pour lui offrir une surexposition médiatique. Les stars reçoivent parfois les Foamposite avant leur commercialisation officielle, ce qui intensifie le buzz…

Même whoopi goldberg porte des Nike Air Foamposite !

En 2017, le constat est sans appel : la hype est terminée. Le vent a tourné et les fans ont jeté leur dévolu sur d’autres modèles. Les récents coloris n’ont excité que les inconditionnels de la Foamposite. La perte de vitesse du marché des sneakers ‘basketball’ n’arrange pas les choses. Son 20ème anniversaire ne tombe pas au bon moment. Rendons à César ce qui appartient à César. De nombreux modèles de qualité ont profité de sa technologie : Zoom Rookie, Ultraposite, Lebron 4, Air force 1 Foamposite…. On peut l’aimer ou la haïr mais sans la Foamposite, le marché de la sneaker ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui.

Nike Air Foamposite : voir la nouvelle collection au Nike Store.fr

Photo de la couverture : @itsjvelasco

Dossier publié pour la première fois en 2013.

Commentaires

Le 30 juillet 2013 à 20 h 19 min, Malone a dit :


Elle taille vraiment trop petit dommage!


Le 30 juillet 2013 à 20 h 29 min, Hayabusa a dit :


Salut!
Excellent article...perso,je craque totalement!Effectivement,elle taille petit donc la prendre une pointure au dessus de sa taille normale.
Je viens de commander la Navy royal,pas sortie en France..quel dommage.
Par contre,je trouve les derniers coloris,type militaire,peche et carte meteo pas du tout top...bon,apres,ca ne concerne que moi.
Etonnement,la blanche n'a pas eu un succes phenomenal alors qu'elle est magnifique.La phoenix est tres dure à porter mais elle "claque"severe....La paire de Spike lee,la orange et noire est hallucinante je trouve....peut etre en fin d'année,qui sait.....


Le 31 juillet 2013 à 12 h 40 min, Hayabusa a dit :


Arfffff.....la Navy royal vient d'arriver sur FL!!!!


Le 2 août 2013 à 22 h 53 min, Antontwothree a dit :


J'etais pas fan au départ de cette paire et j'ai vu un mec avec le modele fighter jet, il aurait pas ete si cher j'aurais craque je crois. Le feeming de la paire doit etre assez proche de la Lebron X


Le 3 août 2013 à 0 h 17 min, shoeprize a dit :


Toujours kiffé cette paire même à l’époque (qui coûtait 1400 francs!!). J'ai eu deux paires sur la ROYAL de 2007 et aussi la ALL BLACK. Mais je trouve que la FOAM est une paire assez compliqué à porter, ça reste mon avis. BOSS tu parles de conservateur, tu as bien raison car même si le sneaker game touche le monde entier, il y a un fossé culturel avec nous les européens avec les baskets, les runnings étant beaucoup mieux appréciés depuis toujours chez nous.
Pour moi la ROYAL tue tout, ensuite vient la ALL BLACK et la EGGPLANT, je trouve la WHITE chouette aussi (paire que je devais récupérer mais je me suis ravisé), mais aux pieds c'est autre chose...Les autres coloris c'est "too much".
En tout cas superbe article BOSS, une question, quelles sont tes sources? Tu cites DAEWOO, perso je ne savais pas qu'ils étaient à l'origine du moule de la FOAM, respect!!!!


Le 5 août 2013 à 14 h 09 min, Ishoes a dit :


Excellent article ! très complet et vraiment interessant.
Pour le coup, je fais bien partie de la catégorie "conservateur européen" car j'ai vraiment du mal avec le modèle et comme le fait remarquer Antontwothree j'ai le même soucis avec la Lebron :)

Mais c'est toujours interessant d'enrichir sa culture (le coup du design inspiré du coléoptère m'a mis sur le cul au début mais en regardant bien la paire ça se tient tout à fait).


Le 6 août 2013 à 21 h 06 min, Socrates074 a dit :


Je suis totalement de ton avis Ishoes.
J' irai même plus loin je ne supporte pas ce modèle(perso)
Je me souviens de sa sortie à l' époque de Penny, et je me disais "qui oserait porter une paire pareille hors parquets?" elle est vraiment compliquée à porter comme le dit shoeprize.
Une fois de plus super article.


Le 23 août 2013 à 3 h 00 min, Jean-Eudes a dit :


J'adore cette chaussure.
J'ai eu la all black, j'ai trouvé ça très confortable et ensuite j'ai vu la fighter jet et la camo, trop chère mais, les soldes sont passées par là et Nike et Foot locker les ont bradé à 109 euros.
J'ai eu de la chance, j'ai tout pris.
J'adore ce modèle, la fighter jet est ma préférée.


Le 22 novembre 2013 à 14 h 09 min, Jozé a dit :


http://25.media.tumblr.com/771c7225d4093323a164510d431e813e/tumblr_mwhbln3j8X1qz9ddwo1_500.jpg
\o/