[L’édito] Vers une financiarisation de la sneaker ?

[L’édito] Vers une financiarisation de la sneaker ? post image

L’enchère de la collection Air Jordan qui honore la carrière de Kobe Bryant a rapporté 240000 dollars à la fondation du futur ex-joueur des Lakers. Il ne fait aucun doute que l’argent récolté servira à aider des nécessiteux. L’action est louable. Par contre, le montant a de quoi surprendre : le prix d’une maison. L’acquéreur de la collection demeure inconnu jusqu’à ce jour. Quelles sont ses intentions ? Vu la tendance que suit le marché de la sneaker, je ne pense pas qu’il ait dépensé une telle somme pour les abandonner dans une pièce obscure de son appartement. D’ici quelques années, ces baskets vaudront beaucoup plus et il pourra les revendre à prix d’or. Nous sommes entrain d’entrer dans une nouvelle ère, celle de la financiarisation de la sneaker. Elle devient un placement. On investit dans une paire comme on investirait dans une oeuvre d’art ou des actions. Dans un article paru sur le Huffington Post il y a quelques jours, son auteur parle de la sneaker comme d’un « actif. » Certaines éditions limitées sont des valeurs sûres. Une catégorie dans laquelle concourt la Adidas Yeezy 750 Boost ‘Triple Black’. Avec un prix à la revente estimé à 1876 dollars, le retour sur investissement enregistré s’élève à 436%. En gros, mieux vaut investir dans des sneakers cotées que se prendre la tête avec un livret A…. Depuis le début de cet édito, je ne parle que d’argent. Il y a une grande absente : la passion. C’est elle qui anime les véritables fans. Ce mot est presque devenu une insulte de nos jours. Combien de personnes ont acheté des Adidas Yeezy pour les porter ? Pas grand monde. Vous en verrez davantage sur ebay que dans la rue (et encore avec les contrefaçons). C’est la loi de l’offre et de la demande me répondront certains. Les marques alimentent la bulle en restreignant la production des éditions limitées me diront d’autres. J’entends parfaitement ces arguments. Néanmoins, le consommateur aura toujours le dernier mot. Si des sneakers sont vendues à des tarifs exorbitants c’est aussi parce qu’il y a des gens prêts à payer ces prix-là. La sneaker est un un gros business. Je ne suis pas dupe et je ne cesse de le dire depuis de quelques années. Il n’empêche que la dérive à laquelle nous assistons me laisse un goût amer. Le sneaker game, c’était mieux avant ?

Comments on this entry are closed.

  • shoeprize Fév 22, 2016, 7:35

    Je ne sais pas Boss, je pense que c’est un pari risqué aussi…Est ce que, dans quelques années, il y aura le même engouement pour les sneakers? Les mecs qui laissent leurs paires dormir en pensant les revendre ne vont ils pas se planter et avoir des paires sur les bras dont plus personne ne veut?
    La seule valeur sûre, c’est l’or. Honnêtement, le placement sneakers à long terme, je n’y crois pas, à court terme, oui, car tu surfes sur la vague du moment, le risque est plus ou moins contrôlé.

    • The boss Fév 22, 2016, 10:17

      La tendance n’est pas à la baisse de l’engouement pour la sneaker. Tu as toute une génération qui a grandi en portant des sneakers, qui continuera à en porter et qui en achètera à ses enfants….

    • Shoeprize Fév 23, 2016, 5:56

      Les gens continueront à porter des sneakers, on est d’accord, mais est ce que tu pense que ce secteur va continuer à faire autant de bruit?
      Permet moi d’en douter, ça va retomber et se stabiliser comme toutes les tendances. La sneak est passée grand public il y a que quelques temps, avant c’était plus communautaire. La masse passera à autre chose et faut pas oublier que c’est du consommable, que ça vieillit encore plus mal que les paires d’époque, alors bonne chance aux investisseurs. ..

  • sam Fév 22, 2016, 9:55

    Je suis d’accord sur le fait que certains se procurent les paires et ne les portent pas. Je n’ai pas pu me dégoter les adidas yeezy boost 350 que j’aurai porté et depuis vendredi je vois des mecs se pavaner avec deux ou trois paires sur Instagram… Ça dégoûte.

  • garb Fév 22, 2016, 10:50

    Moi vendre une paire pour faire du profit n’a jamais été un objectif. Mais le jour où je serais en galère financière je serai bien content d’avoir une paire qui se vend a plus de 1K euros. Mais je trouve que 240K c’est vraiment abusé. Je rejoins le commentaire de shooprize si le mec laisse ces paires dormir peut être ne vaudront plus grand chose aux yeux des passionnés. Toutes les choses ont une fin.

  • isiahthomas Fév 23, 2016, 11:06

    Placement à long terme? Je ne pense pas. Une paire, de air jordan par exemple, à une durée de vie limitée. J’ai des nike air de 2001 tombées en lambeau toutes seules.. Après honnêtement cette dérive est fatigante mais inévitable mais perso quand on parle d’offre et de demandej’ai jamais mis 700€ pour une paire et je les mettrais jamais. j’achète retail, ou 10 15% up ou tant pis. Si on verrouille la demande on tue l’offre, sauf que malheureusement y en a qui les mettent les 700 €.
    Cependant attention, ce n’est pas parce que des hommes d’affaires mettent des paires à des prix exorbitant sur le bon coin ou ebay (vu la aj 4 cement ou la maroon à 500 € alors que tu la trouve encore retail sic!!!) qu’elles se vendent.. Les resellers se prennet aussi des claques ex AJ 7 aqua

    • The boss Fév 23, 2016, 6:27

      30000 dollars pour une Air Jordan 3 OG de 1988 sur ebay….

    • shoeprize Fév 24, 2016, 3:44

      C’est une OG boss, c’est pas pareil…

  • gral94 Fév 23, 2016, 12:43

    Personnellement ça m’est déjà arrivé d’acheter une paire et de la revendre mais à chaque fois c’est pour en financer son double

    la semaine dernière j’ai été tiré au sort par Size? pour deux Yeezy boost 350 (une a mon nom et une a celui de ma femme). j’ai gardé la paire à mon nom (que je porte aujourd’hui par exemple) et j’ai revendu l’autre sur ebay à 470€ afin de pouvoir financer les deux paires (moins les frais d’expédition/pay pal/ebay). j’aurai pu effectivement la vendre 1000€ mais ce n’était pas le but. après j’ai envie de dire que c’est le jeu… rien n’empêche l’acheteur de les revendre plus cher des réceptions…

    Personnellement je n’achèterai jamais aucune paire deux à trois fois sont prix de vente… mais si certains sont prêt à le faire, finalement c’est leur argent.

    après je relativise maintenant… j’ai plus de 160 paires chez moi, à une époque je sautais sur tout ce qui sortait… maintenant si je n’arrive pas à cop et que je vois un gars sur twitter ou sur instagram poser avec c’est 5 paires pour les revendre et ba tant mieux pour lui, je ne suis plus à une paire prêt et en plus ça fait du bien à mon porte monnaies… le sneaker game et clairement une drogue

    • ademuch Fév 24, 2016, 12:13

      je te rejoins complètement, maintenant par experience je vois qu’il y a un prix que se donne la plupart des acheteur et mettre plus 400 a 500 euros dans une paire ça court pas non plus les rues. d’ailleurs aux sneakers event des paires a 2 fois ou 3 fois le prix retails restent sur la table… certaines paires comme les collabs se cotent a des taros de malades… mais le vrai prix de vente c’est quoi? le prix que les gens sont prêt à mettre? ou le prix auxquelles se sont vendu celle ci? par exemple j’ai gagner une encheres sur ebay d’une 5s supreme black on était 2, vendu 357 euros…2 enchères chacun… certain te colle ca sur ebay le bon coin a 700 balles, forcement le gars qui en a une se dit :  » moi j’en ai une acheter prix retail … je peux la vendre 590…. » , et qui achete a ce prix? pas grand monde…le vrai prix! que vaut une shoes???? le prix que tu la vend (retail+mini bonus) mais certaines evidement ont une reel cote (db, bin 23, modele avant 2006….) mais merde… 3000 pour un 3 og??? faut stopper…

      la financiarisation …??? j’y crois a court terme aussi a long terme ca va s’essouffler, c’est deja arriver que jordan est une cote de popularité haute et ca retombe, adidas aussi, toutes les marques…
      J’ ai environ 60 paires que des jojo 3,4,5…. depuis 99… jamais revendu une seul paire pour gagner de l’oseille, pour en financer une autre, quand j’en revend une c’est pour faire plaisir a un passionné

  • arno Fév 24, 2016, 3:09

    Je ne crois pas que montant des enchères pour les sneakers de Kobe soit un réel indicatif du marché de la sneaker. Aux Etats Unis, il est ancré dans culture des gens les plus fortunés de donner beaucoup d’argent pour les œuvres caritatives, certains payent des sommes folles pour une table avec repas, donnent beaucoup d’argent pour……..des cookies pour des œuvres caritatives et cela ne fixe pas pour autant le prix du cookie dans la rue. Néanmoins l’edito à toute sa place car on voit bien qu’il y a un marché de la sneaker avec des sneakers se vendant plusieurs milliers de dollars. Mais je me rangerai plutot sur l’avis deAdemuch car le prix d’une sneaker , c’est le prix ou on l’achete pas celui affiché sur le bon coin ou ebay.
    Il n’y a qu’a voir le nombre de sneaker en vente et qui ne partent pas.
    Prenons l’exemple de la Ai Jordan XI blue legend. Aux USA, les gars ont commencé leur camps plus d’une semaine avant la vente, il y aeu des emeutes dans je ne sais plus quelle ville, je crois meme qu’il y a eu un ou deux meutres pour cette paire malheureusement et en meme temps en France, a une portée de clic, il y en a des diz
    De plus il y enormement d’offre avec des prix allant du simple au double pour la mème sneaker, ce qui me laisse a penser que ce business est très fragile et en fait n’en ai pas réellement un. Je veux dire par là qu’on ne peut selon moi comparer le marché de la sneaker à celui de l’art ou du vin qui eux ont une vrai logique financiere (on ne passera pas du simple au double pour une même bouteille, des statues……

  • arno Fév 24, 2016, 3:17

    Excusez j’ai validé trop tot, je disais donc que pour les air jordan XI blue legend, il y en a des dizaines a vendre en France a prix magasin voir moins en négociant, du coup franchement au niveau investissement cela fait réfléchir quand à ceux qui sont mort pour cette paire……
    Par contre je pense qu’il y a moyen de gagner de l’argent avec les sneakers sur certains modèles avec pour celui qui les possède un réseau d’acheteur, avec pour moi un incontournable, le temps. Je crois qu’il faut pouvoir les écouler rapidement (entre 1 et 10 ans) car pour moi la sneaker est un consommable. Quel est l’état des sneakers du siècle dernier (pas top dans l’ensemble) avec une qualité supérieur aux modèles d’aujourd’hui et pourtant elles n’ont pas vingt ans pour beaucoup d’entre elles

  • Shlack92 Fév 25, 2016, 1:00

    L’âge d’or de la Sneakers est fini, il reste peu de passionnés de vrai paire de Sneakers, que ce sois dans leurs conception ou rareté.
    K.West va nous faire la pluie ou le beaux temps, un temps chez Nike, un temps chez Adidas puis la suite on verra … Certains vois dans la Yezzy la Sneakers ultime et des gens sont prêts à débourser un SMIC pour l’acquérir, cela déviens indécent ( Par contre lâcher un SMIC pour Pata Parra AirMaxOne je suis pas contre ou une Adidas Superstar RunDmC signé par un de ces membres )…
    Surtout la cuture Sneakers meurts à petit feu , elle est à mon inquiétude.
    J’aimerai faire le procès de la YEEZY car à la changer la donne de la Sneakers.

    • isiahthomas Fév 25, 2016, 1:54

      mmmouais, l’age d’or et c’était mieux avant je suis pas trop fan. J’y suis depuis 91 et chaque chose à des hauts et des bas. Début 2000 tu chopais la AJ1 Bred en solde… totu tourne..
      De plus même si je n’ai aucune mais vraiment aucune sensibilité avec les yeezy, elles ont bon dos, les mettent comme responsables est un peu trop fort
      Mais bon effectivement ca reste la référence de la caricature du top beauf parvenue marketé bling bling au niveau sneakers
      Après chacun ses gout..
      Cependant le reseller étaient déjà là avant.. ils se sont juste multiplier et y a surtout beaucoup de bricoleur du bon coin, type les mecs qui vendent la AJ4 cémént à plus de 250 300 400 € alors que tu la trouve encore retail…Bah le vrai prix c’est retail et tout les reste c’est de la fausse bulle spéculative car en vrai qui va acheter une AJ 4 cement à 350 €!!
      La réalité est faussé par les prix affiché qui ne sont pas les vrais prix de ventes

    • Fred Fév 25, 2016, 10:53

      Des personnes qui achèteront une AJ IV White Cement à 300-350€, il y en aura forcément. Par exemple, celui pour qui cette paire représente le summum, le rêve ultime, qui n’achète pas ou très peu d’autres paires, et qui du coup, est près à faire un gros sacrifice pour cette paire qu’il n’a pu avoir en ligne ou en magasin… La personne ne l’achèterait pas pour suivre une tendance. Il l’achèterait parce que la paire en question représente quelque chose de particulier pour lui… Ce serait dommage pour son porte-monnaie, mais ça pourrait facilement se comprendre…

  • Shlack92 Fév 25, 2016, 11:32

    L’âge d’or de Sneakers (l’âge d’or des passionnés)
    Oui en effet certaines finissaient soldés : la IV BlackCat je rajoute aussi celle la IsiahThomas.
    Pour le reseler: peux importe les années il y en n’auras toujours et il s’adaptera à son temps.
    Moi je dis c’est juste la Yeezy et je confirme qu’elle à changé la culture sneaker… C’est mon sentiments, regarde les réseaux sociaux tel que Instagram ou des groupes Facebook sur la Sneakers: un bon nombre de personnes jures
    qu’avant Yezzy Adidas beh Adidas n’existe pas ou Si Tu es pas Yeezy c’est tu connais rien …. Bref y a quoi dire et je confirme l’âge d’or de la Sneakers est fini..
    Sans nommés Jordan, il y a des paires avec des conceptions et des cw dingue qui passe inaperçu que ce sois de la veillerie ou de l’actuel qui vaut largement la Yeezy et qu’ils intéressent personnes ( si moi 🙂 ).
    Le point positive: Adidas de avoir accaparé K.West rentre bien de l’esprits dans un grands nombres de personnes un peu comme Nike avec Jordan début 80 (d’un point vu marketing)

    • shoeprize Fév 25, 2016, 4:12

      L’âge d’or de la sneaker ce n’était pas forcément des passionnés. Je dirais que c’était plutôt la tendance de l’époque qui se répète aujourd’hui.
      Après 94/95, la plupart des gens ont laissé tomber les sneakers car la tendances n’était plus là, ce n’était plus la mode, restait alors que les passionnés, mais combien étions nous?Ben très très peu.
      La grande majorité de gens qui se disent passionnés aujourd’hui et qui se disent avoir fait parti de cet âge d’or, la plupart sont des imposteurs et…des hypocrites. Je m’explique.
      Ce sont des personnes qui ont agit de la même manière à leur époque que les actuels « sneakerheads ». On entend souvent « les jeunes ne connaissent rien » « ils surfent sur la tendance » « c’est la hype » etc…Et c’était comment à l’époque? Ben c’était pareil!
      Quand la vague retro est arrivée, les nostalgiques sont réapparus et se sont vite approprier le truc.
      Je ne juge personne, mais perso, ça fait un bail que je suis passionné et j’ai traversé les époques, sans trop jouer le vieux lol :), je suis très observateur et c’est le constat que j’ai fait depuis toute ces années. C’est pour cette raison que je fais la différence entre le « nostalgique » et le « vrai passionné ».
      Quand tu es passionné, il y a une continuité et une certaine activité à tenir dans la sneak. Tu entretien ta passion.
      Tu ne peux pas quitter une équipe et y revenir des années plus tard en faisant comme si tu en avait toujours fait parti…
      La sneak s’essoufflera pour moi, les gens passerons à autre chose et c’est certain qu’il restera des vrais passionnés, la mode est un éternel recommencement.

      Ça reste mon avis bien sûr 🙂

  • isiahthomas Fév 25, 2016, 11:28

    Bonne analyse et globalement je suis d accord;
    Tu as une autre catégorie dont je fais parti: les frustrés;;
    J’ai toujours kiffé les sneakers et particulièrement les air jordan et autre basket de joueur NBA (n’oublions pas que dans les années 90 y avait aussi les 180 barkley, les Mailman la gear ewing pump et compagnie..)
    Sauf qu’a l’époque étant né a la fin des années 70, je n’avais et ma mère encore moins, pas les moyens d’acheter ces paires. Le budget chaussure se resumait à 350 franc max; alors même en solde inconcevable. C’était une paire par an sauf si (malheureusement) mes frères n’avaient pas tués les leurs, je pouvais même les récupérer. Je dis pas ça pour jouer les cosette mais c’était ce qui se passait et de plus mettre 700 francs et plus dans des baskets n’ était à l’époque pas encore totalement inscrit dans la société de consommation.
    Fin des années 90 j’ai toujours un œil sur les basket mais toujours pas le budget donc une paire par an voir deux max….
    Tout çà pour dire que j’ai commencé à pouvoir assouvir ma passion/addiction vers 2003 2004…et çà les nike et compagnie le savent
    Les rétros c’est pour les mecs comme moi.. JB me permet d’acheter mainenant ce que j’aurais acheté à l’époque si j’avais pu.
    Sauf que je me considère plus comme un frustré qui se soigne qu’un nostalgique même si la nostalgie va avec.
    J’ai toujours été dans la passion sneakers sauf qu’avant les basket je les portais a sport 2000 en essayage/rêves masturbatoire et je les laissais là bas et que maintenant je repars avec

  • Shlack92 Fév 26, 2016, 12:16

    Merci IsiahThomas , dans tes écris je me retrouve 🙂 la même époque que toi . ..
    Mais on eu cette chance de admirer les OG dans les magasins tels que Sports2000 ou LaHutte même si parfois quelques larmes glisser 🙂 mais bon les soldes été là pour certaines paires et surtout la StanSmith/Nastase dispo aux marchés de mon bled …
    Mais bon j’ai eu cette chance de les voirs portées sur les grands de mon quartiers qui est pour les premiers passionnés , Icarus, AirMax180, Adidas Torsion, Adidas EQT , huarache tech challenge…
    Maintenant Dieu merci j’ai les moyens depuis quelques temps, aux débuts la premières rétro nostalgique je l’acheté sans hésiter, un peu moins maintenant plus sélectif avec le nombre de rétro et Release toute les semaines.

  • shoeprize Fév 26, 2016, 11:16

    Je comprends bien les gars 🙂 Je suis né en 75, ce n’est qu’à partir de 1990 que j’ai pu acheter mes propres sneakers, avec mon argent de poche…Je galérai à économiser et à avoir un peu de thune lors de job d’été.
    La passion va au delà du matérialisme, et c’est votre cas. Même si j’arrivais à acheter les paires que je voulais, ben je ne pouvais pas plus, donc d’un côté je fais aussi parti de cette catégorie si l’on considère comme frustré quelqu’un qui ne pouvait pas acheter tout ce qu’il voulait.
    Les 3/4 des gens qui portaient des sneakers ne savaient même pas ce qu’ils portaient, ils voulaient juste être dans le bon wagon, comme aujourd’hui…

  • Fred Fév 26, 2016, 7:22

    Je me retrouve pas mal dans ce que vous écrivez (forcément, à priori, on doit tous avoir plus ou moins la petite quarantaine…) : ce côté frustré.

    Fin 80 / début 90, j’étais au collège/lycée. Du coup, comme vous, j’ai connu cette période où les marques se menaient une grosse guerre de « technologie visible » (Air Max, Pump, ERS, Hexalite, Torsion, Soft Cell, Dymacel, etc…). Ze période pour moi.
    Pour moi aussi c’était trop cher. J’enviais ceux qui se baladaient avec des Air Tech Challenge 3/4, des Pump, des Air 180, des Torsion ou des Huarache aux pieds, je passais des heures sur les catalogues (La Redoute, 3 Suisses), je restais dans les rayons de Decathlon à tenir ces paires inaccessibles dans les mains, …

    Puis les années sont passées, les modèles qui sortaient m’intéressaient de moins en moins, j’ai progressivement perdu ce monde des yeux. J’étais tellement déconnecté que je ne savais même pas que les marques s’étaient mises à sortir des rétros des modèles des années 80-90… Je pensais que c’était malheureusement fini, que ma chance était passée. Sans quoi, j’aurai surement plongé bien plus tôt, début 2000, une fois indépendant financièrement.

    Puis, sur un coup du sort (santé), j’ai du abandonner ce qui engouffrait une majeure partie de mon argent (moto), je me suis rendu au le Nike Store des Champs Elysée en fauteuil roulant (pas évident, j’vous l’dis !!) pour acheter une paire de basket et là… Le déclenchement… J’ai commencé à me ré-intéresser de plus en plus, je me suis rendu compte qu’il y avait des communautés complètes qui parlaient de ses « baskets/tennis » qui m’avaient fait rêver. Des livres même. Mieux encore, que les marques sortaient des rétros de ces modèles !! WTF !!

    Bref, un parcours bien différent du votre. Je me définirai du coup plutôt comme un amateur désormais éclairé, ultra intéressé par l’aspect technique des paire des années 80-90. C’est désormais une passion pour moi, mais découverte sur le tard, sans doute un peu par frustration. Mais aujourd’hui je me soigne en m’offrant les modèles que je veux (re)découvrir et en essayant de m’instruire un max sur le sujet.

    Y a pas d’age pour se découvrir une passion… 🙂

  • Socrates074 Fév 27, 2016, 10:22

    Salut tout le monde!
    Quel débat intéressant, ça faisait un moment que je n’avais rien posté. Tout d’abord un grand merci pour le boss pour ce super article. Après une question pour tous les mecs sur ce site. Vous sentez vous réellement concernés par ces mecs qui achètent à prix d’or et qui revendent à des prix encore plus exorbitants. Qu’est ce qu’on s’en tape, moi perso ça ne m’enlèvera jamais ma passion, je p**** sur les yeezy, qu’on ne vienne pas me dire qu’elle est innovente ou je ne sais quoi. Ça reste quand même une communauté assez fermée le monde de la sneakers. Ce n’est pas parce que vous voyez des gars avec des aj ou des huaraches qu’ils sont dans le « game ». La sneaker n’est pas une mode, ne laissont pas ces gens nous dictés leur règles. J’ai commencé à m’acheter régulièrement des baskets quand j’ai eu ma 1ère paie. Je me suis vengé sur toutes les paires que je n’ai pas pu avoir étant jeune. (Mais jetait fier avec mes pump de chez run-up à l’époque.) les chris Webber , les Grant Hill, tout y est passé. Je suis super content quand je vois qu’ils ressortent les icarus étaient autre Pegasus.je rejoins Fred et shoeprize. L’autre jour j’ai croisé un gars avec une paire de Rodman(celle avec la fermeture éclaire), et ben j’étais comme un gosse, et je n’ai pas pu m’empêché de lui dire, et l’inverse aussi avec ma paire de new balance 1600benjamin, un mec m’a demandé d’arrêter de marcher car je rayais le sol,j’étais super fier. Quand des potes viennent à la maison nous pouvons passé des heures à parler basket. Chacune d’entre elle représente une période spécifique de notre vie, nous en avons tous un souvenir personnel.
    Tout ça pour dire que nous vivons avec cette passion et nos yeux d’enfants.
    Question pour le boss. À quand un article sur nos 1ère « fausses » paires. Les Noël, run up, atemi…..Vous verrez l’engouement que pourrait apporté un tel article.
    J’ai trop parlé, un peu chiant même, la syntaxe n’était pas forcément au rendez-vous, mais c’est le cœur qui a parlé la.
    Bonne journée à tout le monde

    • shoeprize Fév 27, 2016, 12:28

      Tu parles surement des SHAKE NDESTRUKT 😉

    • Fred Fév 27, 2016, 6:02

      « À quand un article sur nos 1ère « fausses » paires. Les Noël, run up, atemi…..Vous verrez l’engouement que pourrait apporté un tel article. »

      Autant je pense qu’un tel article aurait un gros succès, autant pour certaines marques que tu cites, le termes « fausse » paire n’est pas forcément adapté.

      La marque Noel par exemple.
      Elle a vu le jour 35 ans avant Nike… La Pemdez à même eu le droit à un partenariat avec Colette… On ne parle pas là de chaussure de supermarché « contre-faisant » les Nike Air ou Reebok Pump… Je me suis souvient qu’enfant, c’était vendu chez les chausseurs et que ce n’était pas donné… C’était du vrai bon cuir et 100% français (100% breton même) si je ne me trompe pas.

      Par contre, je me souviens très bien des Mika Air, avec leur bulle d’air en plastique rigide… lol

    • Fred Fév 27, 2016, 6:03

      edit: « je me souviens », pas « je me suis souvient »… 😮

    • shoeprize Fév 27, 2016, 8:31

      JORDACHE, PALLADIUM, qui était un vraie marque aux U.S et que la plupart moquait à l’epoque.

  • Socrates074 Fév 27, 2016, 2:13

    Après recherche sur internet. Je parlais bien de celles-la…..
    Bien vu.

    • shoeprize Fév 27, 2016, 3:19

      Un pote les avaient à l’époque en white/blue, j’aimais bien ce coloris.

  • Socrates074 Fév 27, 2016, 5:09

    En tout cas je lis souvent tes commentaires et je les trouve souvent très très justes. Tu dois avoir une belle petite collec’, et on sent que tu es un vrai passionné.

    • shoeprize Fév 27, 2016, 5:26

      Merci pour ton commentaire 😉
      Fut un temps ou j’avais une grosse collec, mais j’ai tout revendu. Je me contente de paires que je kiffe vraiment, et surtout que je suis sûr de porter, c’est important 🙂
      Passionné oui, depuis que je suis gosse je kiffe, j’ai 40 ans 🙂
      Ton intervention montre que tu es un passionné aussi, ça se ressent sur la teneur de tes propos 😉

    • shoeprize Fév 27, 2016, 10:44

      L’explication pour moi, c’est ce que je citais plus haut en disant que les américains s’identifiaient à leurs idoles. C’est ce que nous on faisait dans les années 80/90, les jeunes d’aujourd’hui suivent une tendance qu’on leur à imposé. Ils en ont rien à faire du sport, ils veulent de la télé réalité…
      Les jeunes aux U.S agissent exactement comme nous agissions dans nos années, les mecs achètent des modèles de leur époque, les AND1 (SPREWEL,CARTER),KD, LEBRON, CURRY récemment, il y a une continuité.
      C’est culturel, nous à l’époque on kiffait parce qu’il y avait tout un délire derrière, on ne s’est pas mis à kiffer par hasard, il y a eu un déclencheur, les JO de 92 pour la plupart…
      Perso, je kiff l’athlétisme, je m’identifiait à michael johnson, linford christie, quincy watts, etc, c’était mes héros. Ensuite il y a eu la NBA etc…Il y a une adhérence.
      C’est ce que la génération d’aujourd’hui en FRANCE fait tout simplement, elle adhère à quelque chose, à un code:la MODE, et les marques et réseaux sociaux ont bien fait leur boulot.
      Sinon, je peux te dire que les jeunes en ont rien à faire du sport, ils portent des retros parce que tout le monde porte des retro.
      C’est ce que je constate 🙂

  • Socrates074 Fév 27, 2016, 6:16

    Je n’ai que 33ans, mais je pense être un vrai amoureux de la basket. Le genre de gars qui découpait les pub Nike ou autre dans les 5majeur pour les coller dans sa chambre, ou encore dormir avec sa paire de basket après les avoir acheté. Aujourd’hui j’ai une fille et j’ai clairement du me calmer, on ne nourrit pas son enfant avec des bulles d’air.
    Mon métier maintenant me permet de rencontrer des sportifs professionnels. Mon kiffe est de faire signer des paires de tennis: nastase, rod laver, Noah,Roger, nadal, Mc enroe et tant d’autre. Et le fait de parler avec eux je peux vous dire qu’ils se rendent compte qu’ils ont marqué une génération par ce qu’ils portaient aux pieds.
    Roger est un passionné, un vrai, il adore tout ce qui touche(ait)à la NBA.
    Voilà c’était ma minute je me la raconte, mais tout ça pour dire qu’avec l’âge la passion ne faiblit pas, nous somme à la recherche d’autre chose.Je pourrais vendre mes paires pour un paquet de fric. Mais pour rien au monde je le ferai.
    Et oui les modèles de baskets étaient mieux avant…. Sans aucun doute

    • shoeprize Fév 27, 2016, 7:35

      Waouh. Être au contact de sportifs de haut niveau, le kiff. Je suis aussi passionné de sport.
      Lol, je faisais pareil avec les pubs, je m’étais fait un book avec toutes les pubs 🙂
      J’ai un petit garçon, et c’est clair que la sneaker n’est plus une priorité pour moi, d’où l’importance pour moi d’être très sélectif.
      Si les baskets étaient mieux avant, perso elles sont beaucoup mieux maintenant sur le plan technique, et je trouve même que niveau créativité, c’est du haut niveau. Je préfère quand même jouer ou courir avec les technologies actuelles qu’avec des retros. Je me voit mal courir en 180 (dans mon top 5 en running) alors que des trucs de ouf nous sont proposé.
      Après sur le plan sentimental, c’est sûr que l’on dira que c’était mieux avant, on était surtout à une époque où tout était à inventer, à créer. On est plus dans la nostalgie, mais mon kiff restera bien évidemment sur les paires des années 80-90’s, parce que pour moi c’est la base de ce que l’on a aujourd’hui grâce à des flow, sock racer, huarache etc…qui on ouvert la voie aux technologies d’aujourd’hui, et je trouve que les marques ont sues réinventer la sneaker, surtout NIKE qui n’est pas n°1 par hasard… Je continue à kiffer sur certaines paires d’aujourd’hui, je pense que rester bloqué à une époque ne nous fait pas avancer, mais c’est clair que si je pouvais revenir à l’époque, ce serait sans hésiter! 🙂

    • Fred Fév 27, 2016, 8:38

      C’est l’évidence même qu’il est préférable de courir ou faire du sport avec des chaussures contemporaines plutôt qu’avec les « vieilleries » qui nous ont fait rêver gosse, à l’époque où c’était le top du top…

      Mais si on remet les choses dans le contexte de chaque époque, je pense que dire « c’était mieux avant » n’est pas forcément déconnant. Les marques se menaient une telle guerre à l’époque qu’on se prenait une réelle baffe à chaque sortie, tant l’écart était important avec ce qu’il se faisait avant. Aujourd’hui, en 2016, y a pas un tel écart avec ce qu’il y avait en 2010. Dans la techno d’une nouvelle Lebron qui sort par exemple, y a pas de révolution extrême comme ce fut le cas en 1985 avec la bulle d’air visible, en 1989 avec la pompe intégrée dans la languette d’une chaussure, etc… Y a des avancées technologiques certes, mais elles sont plus progressives et laisse moins de sentiment de chaussure totalement folle…

      Je ne connais pas directement de collégiens ou lycéens, mais je regarde ce que les gosses portent aux pieds, je vois très rarement un gosse qui se balade avec une paire dernier cri… C’est la plupart du temps du rétro, notamment Stan Smith et Superstar ces derniers temps (à la limite du pathétique même, quand tu vois 5-6 gamins passer avec la MEME paire de pompes aux pieds), Jordan sinon. Je ne vois pas de gosses avec les paires de Djoko, Nadal, Lebron James, Curry, etc… A notre époque, on voulait/rêvait du contemporain : Torsion, Air, Pump, Huarache, etc…

      Bref, je pense que dire « c’était mieux avant » est loin d’être une phrase de vieux con frustré pour le coup. C’est probablement le cas… Je n’ai pas l’impression que les paires qui sortent aujourd’hui fassent rêver les enfants…

    • shoeprize Fév 27, 2016, 9:56

      Ben je ne dit pas le contraire Fred 🙂 « on était surtout à une époque où tout était à inventer, à créer », c’est ce que dis plus haut. On se prenait une baffe à chaque sortie, oui je suis d’accord, on nous sortait à chaque fois un truc fou…
      La révolution vient même avant, en 83 avec la TAILWIND, première NIKE AIR, il paraît que des gens achetait deux paires juste pour voir ce qu’il s’y trouvait à l’intérieur. Le système évolue à partir de 87 avec l’AM, en 93 avec le 270, pour passer en 94/95 avec l’AIR MAX², en passant par le TOTAL AIR jusqu’au 360 en 2006 si je ne me trompe pas. Tu vois quand même que l’évolution reste dans le même registre: toujours plus d’air.
      Tout ça pour dire que l’évolution à toujours été progressive, comme aujourd’hui donc pas de surprise.
      Pour les paires d’aujourd’hui, franchement c’est importable. J’entends souvent, et même sur sneakers actu, « les marques pourraient faire un effort pour le lifestyle ». Je ne pense pas que la FRANCE soit le premier consommateur de sneaks. Aux U.S et en CHINE, je peux te dire que ça marche en LEBRON, ou autre JORDAN XX9 pour ne citer que celles là. En France ce n’est pas notre truc, on privilégie le retro car c’est plus tendance, c’est le maître mot ici. Les Américains ont une vraie culture du sport, et ils s’identifieront toujours à leurs idoles, nous, en France, on sera toujours axé sur le fashion, c’est la raison pour laquelle les gens portent du retro.
      On pourra toujours continuer à débattre sur ce sujet, oui c’était mieux avant parce que l’on est des vieux, mais on ne peu pas dire qu’aujourd’hui c’est pas bien parce qu’on adhère pas aux produits comtemporains, mais le principe reste le même, c’est générationnel 🙂

    • Fred Fév 27, 2016, 10:32

      shoeprize, je suis globalement daccord avec toi, mais j’ai quand même du mal à croire que ça ne puisse être qu’une question de mode.

      Ce n’est pas lié au fait que, MOI, je n’adhère pas aux produits contemporains. Je fais juste le constat que :
      – dans les années 80-90, les jeunes (nous) adhéraient aux produits qui leurs étaient contemporains.
      – aujourd’hui, les jeunes adhèrent aux produits qui… NOUS étaient contemporains. Donc à des produits qui ont plus de 25-30 ans, et pas à ceux de leur époques…

      Un peu comme si nous, nous nous étions détournés de ces produits trop innovant qu’étaient les Nike Air, les Adidas Torsion, les Reebok Pump, les Puma Disc, … Pour préférer porter des paires des années 70…

      Y a quand même probablement une part d’explication qui se trouve dans la non attractivité du produit, non ?

    • shoeprize Fév 27, 2016, 10:45

      L’explication pour moi, c’est ce que je citais plus haut en disant que les américains s’identifiaient à leurs idoles. C’est ce que nous on faisait dans les années 80/90, les jeunes d’aujourd’hui suivent une tendance qu’on leur à imposé. Ils en ont rien à faire du sport, ils veulent de la télé réalité…
      Les jeunes aux U.S agissent exactement comme nous agissions dans nos années, les mecs achètent des modèles de leur époque, les AND1 (SPREWEL,CARTER),KD, LEBRON, CURRY récemment, il y a une continuité.
      C’est culturel, nous à l’époque on kiffait parce qu’il y avait tout un délire derrière, on ne s’est pas mis à kiffer par hasard, il y a eu un déclencheur, les JO de 92 pour la plupart…
      Perso, je kiff l’athlétisme, je m’identifiait à michael johnson, linford christie, quincy watts, etc, c’était mes héros. Ensuite il y a eu la NBA etc…Il y a une adhérence.
      C’est ce que la génération d’aujourd’hui en FRANCE fait tout simplement, elle adhère à quelque chose, à un code:la MODE, et les marques et réseaux sociaux ont bien fait leur boulot.
      Sinon, je peux te dire que les jeunes en ont rien à faire du sport, ils portent des retros parce que tout le monde porte des retro.
      C’est ce que je constate 🙂

    • Fred Fév 28, 2016, 12:29

      Effectivement, tu es probablement dans le vrai…

      – Nos références, c’étaient les sportifs et nous portions ceux qu’ils portaient
      – Les références d’aujourd’hui ne sont plus les sportifs mais les « icones médiatiques ». Et les gosses d’aujourd’hui portent ce que leurs références portent…

      Et ces références portent… Bah les rétros des paires que nous portions (et qui sont rééditées pour nous attirer nous et notre pouvoir d’achat d’adultes frustrés et/ou nostalgiques)

      En gros, pratique pour les marques: elles feraient d’une pierre deux coups en happant deux générations avec une seule stratégie… 🙂

    • shoeprize Fév 28, 2016, 2:23

      Dans le vrai je ne sais pas Fred :), mais j’aime bien échanger, surtout quand c’est bien argumenté et constructif, et sur sneakers-actu je ne suis pas déçu 😉
      Le pire c’est que plus ça continue et plus on s’enfonce, car dur de résister!! Il y a des modèles que j’attends et des coloris aussi, j’ai l’impression d’attendre une éternité! Je me dit toujours que quand j’aurais fini d’avoir tel ou tel modèle je m’arrêterais, mais je sais qu’au fond ça va être compliqué 🙂

    • Fred Fév 28, 2016, 7:05

      C’est vrai que c’est un gros plus de sneakers-actus. 🙂

      Par contre, un truc dommage que je voulais faire remarquer @theboss, c’est qu’on ne reçoit pas d’email quand on a une réponse à un message

    • Fred Fév 28, 2016, 7:20

      Dur de résister… Oui et non… J’essaie d’être de plus en plus sévère avec mes critères.

      Faut que je sois sûr de les porter (donc, par exemple, exit la Air Uptempo. Modèle que je trouvais génial ado mais que j’assumerai sans doute difficilement aujourd’hui).

      Et quand le modèle est portable, encore faut-il qu’il le soit sans devoir attendre que toutes les étoiles soient alignées (en gros, j’évite désormais les modèles trop fragiles ou facilement tachables. C’est pour cette raison que j’ai laissé passer l’AJ VII « hare » par exemple)

      Je laisse passer des modèles que j’aime beaucoup à cause de ça, mais au moins ça m’évite de dépenser trop d’argent sur des coups de têtes… Et pour rien ou presque…

      Les 3 dernières paires achetées ont par exemple le mérite de pouvoir toutes être portées à peu près n’importe quand et avec n’importe quoi:
      – Adidas Top Ten Hi OG
      – Nike ATC II « hot lava »
      – AJ IV « white cement »

    • shoeprize Fév 28, 2016, 8:49

      Pour moi c’est un peu dur mais j’arrive à surmonter tout ça et à me faire une raison 🙂
      Il y a des paires que je prends quand même, comme la VII HARE par exemple, comme tu en parle, j’aime bien les porter avec un short 🙂
      Sinon il y a des paires que j’ai laissé filer, trop gros ou pas sûr de porter, j’avais fait une exception sur les COMMAND FORCE que je n’ai portée finalement…qu’une seule fois…
      Des paires comme les UPTEMPO 1 et 2, les CB 96 qui viennent d’être rééditées, les CB94 pas conformes à l’OG (quelle blague d’ailleurs…), les ZOOM 95 etc…Par contre, il y a les CHRIS WEBBER qui me font de l’oeil, elles sont à 136€ sur caliroots, encore trop chères, j’attends de trouver une paire à un super prix. J’ai eu la black/blue en 95, elle vient d’être rééditée aussi et j’attends un prix attractif aussi 🙂
      J’attends avec impatience le retour de la AIR GO que j’ai laissé filer en 2010. Il y a des paires comme ça que je n’hésiterais pas à prendre et d’autre ou je reflechirait, comme la PRESSURE…

    • Fred Fév 28, 2016, 10:36

      Héhé, les Air Max Sensation à -20%, je les ai vues sur Caliroots aussi cette aprem… 🙂 🙂

      Les Air Pressure, je passe tous les jours sur le Nike Store pour être là le jour où ils vont les proposer en promo, vu que le restock ne se vend pas… Mais même à -20/30%, ce serait encore trèèèèèèès cher… 🙁

  • Socrates074 Fév 27, 2016, 8:16

    Merci pour les infos sur la marque Noël Fred.
    Je viens de lire l’histoire et les prix, en effet c’est pas donné. C’est un peu les Geox de l’époque en fait.
    Je voyais ça avec mon œil de gosse. Cette basket avec un trou au milieu de la semelle qui ne voulait « rien dire ».
    Bien vu pour les mika air…

    • Fred Fév 27, 2016, 8:42

      Basket avec un trou au milieu de la semelle ??
      Tu fais pas allusion aux TBS plutôt ?? (y avait un trou pour faire circuler l’air dans la semelle, pour une meilleure respirabilité du pied, à la manière des Geox)

  • Socrates074 Fév 27, 2016, 8:32

    Tu vois tous les goûts sont dans la nature. Je ne trouve aucune créativité aujourd’hui,le disc,le pump,le gel,le torsion,l’air,lhexalite et tant d’autre.je ne vois pas de système ultr-innovent de nos jour. Je porte que des New balance, saucony, asics gel 3 ou 5, et Stan Smith. Après pour le sport c’est autre chose c’est clair. L asics gel kayano a changé ma vie. Mais jamais on m’enlèvera ma paire de copa mondial pour ce qui est du foot. Aucune équivalence, malgré toutes les pseudos technologie trouvées.

    • shoeprize Fév 27, 2016, 8:54

      J’ai fait du foot très jeune, et c’est vrai que la COPA est restée pour moi légendaire. Tu penses qu’une COPA est mieux qu’une MAGISTA ou une MESSI par exemple?
      Pour la créativité, je ne parle pas forcément des systèmes même si ils ont évolués, mais plus dans les concepts. On aime ou on n’aime pas, mais la créativité est là. Rien qu’avec les collabs, c’est hyper créatif et les marques ont emboîtées le pas en proposant des concepts originaux.
      Je ne sais pas si on sera d’accord lol, mais moi je ne jure que par les coloris OG, et ç’est ça qui me parle 🙂

    • Socrates074 Fév 27, 2016, 9:08

      Je suis défenseur,et je suis sûr que si je mettais une des chaussures que tu as cité elle ne tiendrait pas 2mois. Les mecs sont des pros, ils peuvent se permettre de changer de pompes toutes les semaines. En plus elles sont sur mesures, donc je ne suis pas certain que ça soit la technologie qui ajoute du confort à la pompe.
      Ensuite pour les collabs je te rejoins complètement,ils ont fait des trucs de dingues. C’est ce que je recherche moi aussi. Mais nous parlions de technologie et non pas de colories ou de collaboration.

    • shoeprize Fév 27, 2016, 9:36

      En 20 ans il y a eu: zoom air, tuned air, air max 360, LUNARLON, flywire, flyknit, EM, HYPERFUSE etc…en ne parlant que de NIKE, les technologies sont là et elles apportent un plus indeniable.
      Si tu me parle d’asics, c’est clair que à part le GEL, ou même REEBOK…;)

    • Socrates074 Fév 27, 2016, 10:07

      Je suis d’accord avec toi. Les 3 premières technologies ont plus de 20ans(rip pour ma 1ère hardaway), les autres citées sont très récentes. Encore que j’émets des doutes que le EM soit une grande technologie. Faire des trous dans une toile et l’adapter sur tous les modèles, c’est un peu nous chier sur la tête.
      mais même avec tous les modèles que tu as cité, je ne vois rien qui restera dans nos mémoires, quelque chose d intemporel.

    • shoeprize Fév 27, 2016, 10:20

      On est d’accord, même si « l’intemporalité » n’est pas le but, je pense, mais plus celui qui sortira un nouveau truc le plus vite…
      Mais les technologies principales ont déjà été inventées, même si le FLYKNIT et le PRIMEKNIT sont des avancées majeures, mais pour moi le défi que se donne les marques est plus dans les matériaux utilisés et dans les process de fabrication.

    • Socrates074 Fév 27, 2016, 10:28

      Comme tu l’as dit plus haut c’est immettable. Quoi que… Certain modèle ne sont pas degeux… Je me suis un peu emballé sur le « plus de 20ans » j’avoue….surtout pour le 360…. . Pour moi la air max 97 était plus ou moins un 360…

    • shoeprize Fév 27, 2016, 10:33

      La 97 est une TOTAL AIR mais c’est presque similaire à du 360 c’est vrai.
      Tu parlais de tes premiéres HARDAWAY, lesquelles?

    • Socrates074 Fév 27, 2016, 10:45

      C’était les zoom flight 96(blanche et bleu)
      Je crois qu’il les portait pendant les Jo d’Atlanta, mais plus sur.
      Je les ai usé jusqu’au bout, le fameux système zoom air se décollait du dessous de la semelle.

    • shoeprize Fév 27, 2016, 10:55

      OK. Elles ont été rééditées il n’y a pas longtemps.
      Moi j’ai eu les 95, mais j’ai eu aussi les AIR GO LWP, super légéres, magnifiques, blanches et noires que j’identifierais plus comme des TIM HARDAWAY, car pour moi la collection ZOOM FLIGHT est plus JASON KIDD 🙂

    • Socrates074 Fév 28, 2016, 12:12

      Ou encore Brent Barry

    • shoeprize Fév 29, 2016, 11:48

      Brent BARRY je me souviens je voulais trop les ZOOM 95 CLIPPERS, celles qui portait au dunk contest, je n’ai jamais pu les avoir! Voilà un coloris à rééditer!

  • Socrates074 Fév 27, 2016, 8:44

    Nous avons dû posté notre commentaire en même temps….. Et je vois que nous pensons la même chose….

  • Socrates074 Fév 27, 2016, 8:47

    Je parle bien des Noel. Les Tbs c’était encore autre chose. Les Noel avaient un trou (comme les TBS)avec une petite tige en métal à l’intérieur… Bref c’est un détail.

    • Fred Fév 28, 2016, 12:18

      Oki. Là comme ça, je ne me souviens plus du modèle dont tu parles… Faudrait retrouver des photos, mais ça risque de ne pas être évident pour des Noel… lol

  • Shepa Fév 27, 2016, 11:56

    J’atteins pas encore les 40 piges (j’suis de 83) mais j’ai un peu le coeur pur quand même 😉
    J’rigole, et respect aux old-timerz.
    Minot je faisais du basket. Ma 1ere Jordan a été la VII Cardinal. Elle me rendait dingue.. Au début J’me levais la nuit pour les remater.
    J’en ai pas eu des milliers : une ou deux par an (les années bissextiles:) mais chacune m’a fait kiffer. Mes Air Raid qui faisait marrer mes potes, mes Nike Air Slant black & white (existe-t-il une Nike avec plus de swoosh..? ) , mes Converse React, mes Jordan IX (oui j’avais pas pu avoir les VIII mais un de mes potes me les pretait ses Aqua.. on kiffe toujours plus ce qu’on ne peut pas avoir..), mes Air Force 180.. Les adidas EQT que je récuperais de mon frelot, un modèle de running Reebok violet/vert (un shape à la Bolton), et quelques BW / 90. J’oubliais bien sûr des huarache que j’ai vu la 1ere fois sur un de mes potes en CM1 dans la cour de récré.. Coloris noir/blanc.
    J’ai un très bon souvenir d’une Triax beige/marron avec 3 petits swoosh qui a du sortir en 96-97, y’avait le même modèle en beige/vert foncé.
    Et comme beaucoup d’entre nous, quand j’ai eu mes premières paies j’ai racheté les vieilles paires, les rétros que j’avais ratées à l’époque.. J’en ai qq unes depuis et il m’arrive aussi de taper du côté de certaines collabs quand les modèles et les projets me parlent.
    L’adolescence y’a un peu plus 20 piges c’était un truc bien. En shoes, en son, en films.. La nostalgie est un business c’est vrai. Mais quand même, les 90’s ça avait de la gueule..

  • isiahthomas Mar 1, 2016, 8:28

    Noel, la pub sur fond de run dmc aerosmith…walk This way.. A voir..

    une époque