L'édito

Assiste-t-on au déclin de la Air Jordan 1 ?

Par Sneakers-actus , le 5 mai 2023 - 2 minutes de lecture
déclin-air-jordan-1

Les semaines passent et le phénomène se précise. L’état de grâce est terminé pour la Air Jordan 1. Les stocks de la Retro High OG, la tête de gondole de la série, s’accumulent. Le carton de la Chicago 2022 agit en trompe l’oeil. A une époque, il aurait fallu avoir beaucoup de chance pour choper un coloris comme la Washed Pink . Aujourd’hui, même à midi, Snkrs croule sous les tailles. Franchement, ça fait bizarre tant les gens sont habitués à la page “vous n’avez pas été sélectionné”. Que s’est-il passé ? Comment en sommes nous arrivés là ? Le succès du modèle de Jordan Brand résidait sur “la rareté”. Lors d’une sortie, vous étiez plus nombreux sur l’application Sneakrs qu’il n’y avait de paires disponibles. La machine s’est enrayée lorsque JB a commencé à avoir les yeux plus gros que le ventre. En plus de la AJ1 High, il a saturé le marché avec les Air Jordan 1 Low et Air Jordan 1 Mid. Dans un premier temps, le public a suivi. Cette offre abondante a fini par ternir l’image de la chaussure inventée par Peter Moore. L’augmentation des prix n’a fait qu’empirer la situation. A part les éditions limitées (Travis Scott et autres collaborations), la cote des dernières releases sont à des niveaux bas. Un marché du resell en berne n’est jamais bon signe. Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Les collectionneurs d’Air Jordan 1 se frottent les mains. La fin d’une hype constitue toujours une petite mort. La première signature shoe de Michael Jordan a perdu son statut de poule aux oeufs d’or. Elle ne le retrouvera pas d’ici tôt. La sneaker continuera de se vendre mais la période de croissance insolente semble révolue. Pour relancer la machine, il n’existe pas 10000 solutions. Lorsqu’une basket marche moins, une pause s’impose. La marque au Jumpman va devoir réduire la voilure afin que son bestseller puisse reprendre son envol.

Photo de la couverture : Sneaker Con